Itinéraire : l'Indonésie en 1 mois (Java)

//

// <![CDATA[

// ]]>

Mon sac à dos et moi, nous sommes partis en Indonésie, au mois d’Août, pour 1 mois.

A force d’entendre Pierre, Paul et Jacques me dire « je vais à Bali cet été », je ne voulais surtout pas aller à Bali.
Je partais pour voir du pays, des volcans surtout, rencontrer des gens, en quête de couleurs et saveurs.
 
Indonesie_voyage_itinéraire
 
Je n’avais rien préparé ou si peu, je savais juste que Bogor serait la ville où je passerai ma 1ère nuit. Je tenais à voir le Bromo et pour le reste, quartier libre, je fabriquerai mon voyage au jour le jour.

Je partage mon itinéraire, avec quelques photos pour illustrer ce merveilleux voyage.

Arrivée à l’aéroport de Jakarta et je file direct sur Bogor par un petit bus à l’aéroport (pour éviter les bouchons impressionnants et la pollution de Jakarta).
Pluie énorme, il se met à tomber des cordes, de grosses cordes alors que je suis sur un scooter, à la recherche d’un petit hôtel…
Bogor est sympa pour se familiariser avec le pays. Il faut arpenter les petits marchés, se perdre dans les rues, marcher entre les étals de poisson en évitant des flaques de… je ne sais trop quoi… qui puent…
Il y a aussi le jardin botanique, agréable pour une petite ballade.
Pour traverser une rue, on apprend à faire comme les indonésiens, on lève la main et on force le passage. Sinon, on y est encore l’année prochaine !
 
voyage_indonésie_itinéraire
 
De Bogor, Col de Puncak et arrivée à Cibodas. Dans les bus locaux, aucun touriste. On comprend vite pourquoi….
Je fais étape à Cibodas dans un hôtel super sympa et vraiment pas cher.
Cascades et parc naturel, avec des singes qui, en guise d’accueil, vous pissent dessus.
 
voyage_indonésie_java
 
De Cibodas, je descends à l’intersection avec la grande route. J’arrête un bus, celui qui – je pense – va en direction de Garut. 
A peine montée dans le bus, je regrette déja (non, rien de rien… non, ne regrette rien…)
Le jeune chauffeur fait des slaloms et conduit comme un dingue.
En fait, en Indonésie, ils conduisent à gauche (ça c’est la loi). Mais dans leur vraie vie, ils conduisent à droite, presque constamment pour doubler – constamment aussi – même dans un virage ou quand il n’y a aucune visibilite. Youhou, c’est l’aventure !
Je m’accroche et je serre les fesses. Le chauffeur a un copilote qui l’aide a repérer les éventuels véhicules qu’il n’aurait pas vu ou qu’il ne risque pas de voir dans un virage…. cela s’appelle le hasard ou la roulette russe ?
En tous cas, hein, les russes….. ils savent ce que j’en pense !!!
 
java_indonésie_voyage
 

Le chauffeur croit me faire plaisir en me faisant passer devant. Super, j ai un panorama sur le futur accident. Je serre doublement les fesses. Un type s’asseoit à côte de moi, comme si je n’avais pas assez chaud (on est toujours tout moite dans ce pays). Et il me parle tout le long du trajet alors qu’il y a plein d’autres places disponibles. Forcément, je suis la seule touriste dans ce bus de la mort alors bon…

Je pensais me rendre à Garut mais les bus locaux mettent un temps énorme et du coup, on me conseille de faire étape à Cipanas. C’est une ville thermale, il y a des baignoires d’eau chaude dans les hôtels. J’ai vraiment apprécié cet endroit. Il faut aller se balader au hasard, entre les rizières et plantations de thé, avec de magnifiques paysages de volcans, qui se reflètent dans l’eau. J’y ai fait de chouettes rencontres. Et pareil, pas un seul touriste.
 
Indonesie_voyage_java2
 
J’achète une « bouffe surprise » à une femme (pliée dans une feuille de banane). Je n’aime pas alors je planque discrètement dans mon sac à dos !!!
La femme me suit et me parle indonésien. Je n’y comprends rien mais ça ne la gêne pas, elle continue !
Elle m’emmène dans une école et les gamins sont tous contents de me voir. Elle me fait passer par des traverses et me présente sa famille, moments vraiment sympas !
 
Indonesie_voyage_école_java
 
Puis, en route pour Pangandaran. Souvenir d’un trajet un peu galère… interminable avec les bus locaux. Il faut passer par Tasik et après, reprendre un bus…
Au volant, un jeune conducteur fou. Je me dis que si j’arrive vivante à Pangandanran, j’y reste au moins 2 nuits !! Les trajets en bus sont éprouvants. Le conducteur a conduit comme un fou la 1ère partie du trajet et comme un escargot la 2nde partie. J’ai cru que je n’arriverai jamais. Quelle galère tout ce temps perdu dans le bus.
Mais les paysages sont magnifiques, vraiment. Java est une petite merveille.

Il est intéressant de voir le Green canyon ou plutôt brown canyon.
Baignade dans l’océan mais impossible de nager, ni même d’arriver à se tremper jusqu’à la taille, les vagues sont trop fortes. Mais c’est impressionnant. Il y a eu un tsunami il y a quelques années.
 

Indonesie_tsunami_voyage_java
 
De Pangandaran, je me rends à Banjar en bus climatisé pour touristes (l’expérience précédente m’avait calmée) puis j’enchaîne avec le trajet Banjar – Yogakarta en train « bisnis »
Yogakarta est une ville déconcertante. A voir, les calèches, les supermarchés ambulants (des gens multi cartes, à la fois guide, loueurs de motos, vendeurs de batiks !!).
Visite du kraton, du Taman Sari et quartiers alentours, ne pas hésiter à se perdre dans les rues autour du Taman Sari. Marché des oiseaux. Pas très loin, Kota Gede, réputé pour ses articles en argent.
 
Indonesie_voyage_itinéraire_java2
 
Les temples de Prambanan
 
Indonesie_voyage_java_prambanan
 
Et Borobudur et ses alentours à vélo
 
Indonesie_borobudur_voyage_java
 
Retour à Yogakarta et train pour Surabaya (transit).
Surabaya – Pasuruan – Probollingo (et sa mafia pour monter à la ville de Cemara Lawang…)

Pour monter à Cemara Lawang, le bus vous pose devant une agence, qui vous propose de monter en combi.
C’est assez cher 25 000 rps pour le trajet. On est plusieurs à avoir refusé et cherché un autre moyen de transport. On est allé à pied jusqu’aux autres bus, puis, demandé à un taxi scooter sauf qu’ils s’appellent entre eux et alignent leurs prix, c’est une vraie mafia. Et plus on attend, plus les prix augmentent… On a galéré, attendu des heures, pour au final, payer plus cher… en partageant un taxi à plusieurs… 40 000 rps chacun !!

A Cemara Lawang, on peut monter sur le Mont Penanjakan pour voir le Bromo à pied, c’est largement faisable et on évite les nuées de jeep (on était parti à 3h du mat’) 1 heure de marche. Paysages époustouflants.
 
Indonesie_bromo_voyage_itinéraire
Après, on peut redescendre tranquille, déjeuner et partir à pied pour gravir le Bromo (plus d’actualité apparemment…), quand toutes les agences sont déjà reparties. Au retour, on a pris un cheval pour remonter.
 
Puis, destination Banyuwangi (ville étape, rien d’intéressant) mais les trajets en bus sont tellement longs… qu’il faut bien s’arrêter quelque part.
De là, Kawa Ijen pour admirer le paysage et découvrir le travail difficile des porteurs de soufre

Indonesie_kawa_ijen_voyage_java

 
Pour conclure cette 1ère partie du voyage, à Java, je dirai qu’il faut savoir s’aventurer hors des sentiers battus pour en découvrir sa beauté. J’ai beaucoup aimé les paysages aux alentours de Cipanas ; un peu après même où j’ai vu de superbes endroits depuis la fenêtre du bus…
Trajets vraiment longs et épuisants mais c’est aussi un chouette souvenir. A ne prendre que des petits bus, on perd vite du temps et on gagne de la fatigue. Mais on gagne en authenticité !
J’ai été frustrée par la langue, il est difficile de faire de vraies rencontres sans parler indonésien

La deuxième partie du voyage est maintenant disponible ici : voyage à Bali
 

Plus d’infos ici :

//

// <![CDATA[

// ]]>

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Augustin dit :

    Pourquoi démarrer par :
    « A force d’entendre Pierre, Paul et Jacques me dire « je vais à Bali cet été », je ne voulais surtout pas aller à Bali. »
    Puis terminer avec le lien vers l’étape à Bali… ?
    http://www.planete-monde.com/itineraire-lindonesie-en-1-mois-bali/

    • Alexandra dit :

      C’est vrai que j’ai oublié d’expliquer que beaucoup de personnes rencontrées en chemin m’ont parlé de Bali par ci, Bali par là et je voulais me faire mon idée et ne pas rester sur des a-prioris. Mais je suis contente d’avoir pris du temps à Java avant

  2. amara dit :

    bonjour alexandra passionnant ton voyage je suis a bogor je voulais juste connaitre le nom de l hotel sympa et pas cher a cibodas merci

    • Alexandra dit :

      Bonjour,
      Mes carnets de voyage sont dans mes cartons de déménagement mais à priori j’étais allée au bali ubud guest house, à Cibodas ! (Oui, le nom porte à confusion)
      Bon voyage !

  3. Scott dit :

    Bonjour,
    Vous semblez n’avoir fait qu’un court séjour à Java, je m’attendais à (J’espérais) lire un récit d’un mois dans cette île; c’est le temps que je compte y passer.
    J’ai bien aimé vos périples en bus locaux 🙂

  1. février 4, 2014

    […] Et voici la suite… (pour rappel, la 1ère partie concernait Java). […]

  2. mars 12, 2014

    […] est incompatible avec ma façon de voyager. Je me souviens de mon arrivée à Bogor lors de mon voyage en Indonésie. C’est sur un scooter que je suis montée pour trouver un petit hôtel alors qu’il […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *