Road-trip dans l’Ouest américain 1/2

Première partie : de Las Vegas à Santa Fe

C’est à notre tour de découvrir ce grand classique des Etats-Unis, à savoir les magnifiques parcs de l’Ouest américain.

Après quelques années sans prendre l’avion à cause de satané Covid, on prend notre courage à deux mains pour accepter de remonter dans un avion rouillé. On se porte volontaire, avec un enfant en +, pour 12 heures de vol direction Las Vegas… Youhou !!

On est parti pour 1 mois de voyage, de mi-avril à mi-mai. C’était parfait côté climat, encore supportable à Las Vegas et pas trop froid non plus dans certains parcs en altitude ! On a quand même passé des cols à plus de 3000 mètres et on a vu de la neige…

Notre organisation pour ce road-trip dans l’Ouest américain

Je n’ai jamais autant anticipé ! J’ai préparé une carte du road-trip qu’on prévoyait de faire, avec les étapes. Coté hôtels et motels, on n’a rien réservé en avance hormis à Monument Valley (le Goulding Lodge) car il y a seulement 2 hôtels près du site.

L’itinéraire était surtout là pour vérifier que notre objectif – celui de se rendre à Santa Fe au Nouveau-Mexique – était réalisable et pas trop ambitieux, que les étapes ne seraient pas trop longues (pour rappel on voyage avec 3 enfants de 7, 9 et 1 an). Vu qu’un seul hôtel a été réservé en avance, on avait beaucoup de liberté pour rester un jour de plus à tel endroit ou modifier l’itinéraire.

On a aussi abandonné l’idée de visiter Antelope canyon pour plusieurs raisons : le parc est excessivement cher et une visite guidée obligatoire doit être réservée très en avance. Aussi, il se dit que les groupes se suivent à la queue leu leu. C’est certainement très beau mais on peut faire l’impasse !
 

Les bagages avec 3 enfants

Ne pas s’encombrer était notre priorité !
On a donc pris une grande valise et un grand sac type polochon.
Et enfin, le cosy avec le système isofix pour bébé mais ce n’est pas un problème car on l’installe de suite dans la voiture de location à notre arrivée à l’aéroport. Pour les filles, des réhausseurs gonflables que je conseille vraiment ! Très pratiques et confortables. On les utilise aussi en France.
J’ai acheté plein d’organisateurs avec 5 différentes couleurs pour chacun d’entre nous car quand on change de motel tous les jours, ou tous les deux jours, on n’aime pas sortir tous les sacs ! Avant d’aller au motel, il n’y a plus qu’à remplir l’organisateur gris avec 2 tenues pour papa et maman, et l’organisateur rose avec 2 tenues pour chaque fille !).

Ne me remerciez pas pour l’astuce, c’est gratuit !!! J’ai bien réfléchi lors de notre dernier road-trip en Espagne car mettre les affaires dans des sacs de supermarché et arriver à l’hôtel ainsi me faisait un peu honte…

Vous faites comment vous d’ailleurs quand vous partez en road-trip en bougeant tous les jours ? Vous ne sortez pas tous vos bagages chaque jour ? ( -> à vos commentaires !)

Mes conseils pour votre billet d’avion pour un road-trip dans l’ouest américain

passeport voyage etats unis

On a atterri à Las Vegas car mes beaux parents vivent là bas maintenant… On connaît aussi déjà San Francisco, Los Angeles et ses alentours donc on voulait squeezzer cette partie. Mais si vous avez le choix, atterrir à San Francisco est bien plus économique ! Moitié moins cher à notre date de départ, ça fait réfléchir…

Attention aussi avec certaines compagnies aériennes. Depuis cette histoire de Covid, c’est le vrai bazar… On avait réservé avec K – – et 2 jours plus tard, on nous change nos horaires, nous qui avions choisi de partir tard le matin pour les enfants… on se trouve avec un vol qui part à 6h. On encaisse le coup mais les semaines suivantes, 2 nouveaux changements horaires… et on nous rajoute une escale !

J’étais scandalisée car on effectue une réservation souvent en fonction de ses critères (horaires, nombre d’escales…etc). Bref, on s’est fait rembourser à une semaine du départ et on a réservé chez une autre compagnie allemande où tout s’est avéré plus sérieux…
Au retour, on a quand même voyagé avec une compagnie nordique sans être averti. Mais bon… je crois que ça devient la norme.

Par contre, quel bonheur (et quel gaspillage aussi…) de voyager l’avion à moitié plein et donc à moitié vide !

Les étapes de ce road-trip dans l’Ouest américain

En 1 mois de voyage, on a passé 1 semaine vers Las Vegas, on est parti sur la route 15 jours environ à travers le Nevada, l’Utah, l’Arizona, le Nouveau-Mexique et le Colorado puis 1 dernière semaine vers Las Vegas et on s’est marié !

Las Vegas et environs

Las Vegas est une ville étonnante. On a beau déjà avoir vu 100 fois les lumières et Casinos en photo, des reportages et entendu parler de la reproduction de la Tour Eiffel, de Venise… c’est difficile de se rendre compte sans y être allé.
 
On ne manquera pas les célèbres hôtels et Casinos, le Bellagio, le Casino Paris, le Venetian, le Linq, l’Art district pour le street art, la Fremont Street de nuit, le tour des wedding chapels.
On en a gardé pour le prochaine fois !
Le Casino Paris est bluffant, il faut vraiment visiter l’intérieur, jusqu’aux rues pavées de Paris éblouissantes de réalisme… avec le faux ciel qui change de couleur…
 Autour de Las Vegas, on est allé à Lake Las Vegas, Henderson, et Valley of fire, Nelson et Boulder City
            

So beautiful ! C’est le contraste entre la beauté des paysages, l’immensité des parcs et les tonnes de plastiques & polystyrène gaspillés, même dans les lieux qui se disent eco friendly.

Quand on voit les golfs verdoyants arrosés en plein désert, ça pose question. Mais si ce n’était que ça… On se sent maintenant ridicule avec nos pauvres efforts qu’on fait à la maison pour la planète…

Ne pas oublier d’acheter la Carte America the Beautiful (80 $ en 2022) au premier parc visité, ça vaut vraiment le coup, vous l’amortissez très vite vu le prix des parcs. Ensuite, vous rentrez sans payer dans les National Parks. Elle est valable 1 an et est valable pour toute la famille présente dans la voiture !

De Las Vegas à Grand Canyon

On est passé sur un bout de la mythique Route 66. Ça et là quelques « General Store » bien chargés d’objets qui satisferont les nostalgiques de cette fameuse route 66.

Nuit à Williams dans un motel quelconque. Un de ceux où on éviterait de lécher la moquette !

De là, j’ai insisté pour aller jusqu’à Flagstaff pour emprunter une route que j’avais ouï dire qu’elle était panoramique. En fait, nous avons fait un long détour pour pas grand chose ! Autant aller direct de Williams à Grand Canyon…

Grand Canyon, on a la chair de poule et on reste sans voix quand on découvre le panorama grandiose.

grand canyon road trip ouest americain

De Grand Canyon au lac Powell

Nuit à Page dans un autre motel quelconque. Le lac Powell est superbe et immense. Je l’imaginais avec davantage d’eau.

lake powell ouest americain voyage

On admire également le photogénique Horseshoe Bend. Je ne savais pas que des choses pareilles existaient sur Terre !

On commence à bien se régaler côté paysages et à apprécier l’immensité. Du rien à perte de vue. Pas du rien moche, du rien beau !
On est en territoire Navajo, ça rigole moins ici, il faut remettre les masques. Les indiens ont été bien impactés par la Covid.

Du Lac Powell à Monument Valley

Le street art vu en chemin marque bien l’impact du virus ici.

Plus on avance, plus on guette les montagnes de Monument Valley. On aperçoit des mini-Monument Valley qui n’en sont pas.

Enfin, le vrai, le beau, le magnifique paysage digne d’un film de cow-boy.

On a envie d’enfourcher son cheval, chapeau sur la tête, cigarette au bec et Santiagues aux pieds. Mais non, on prend notre traditionnelle voiture de location et en avant sur le route qui permet de découvrir Monument Valley… On a eu de la chance car il faisait nuageux ce jour là, et le temps s’est découvert l’après-midi. Par contre, le soir pas de coucher de soleil ! On ne peut pas tout avoir.

Plus tard dans le voyage, on a rencontré des américains qui s’étaient déplacés spécialement pour voir Monument Valley et ils ont été dans la grisaille toute la journée !!!

Nuit au Goulding Lodge à Monument Valley dans des bungalows archi sympathiques. On a une petite maison avec terrasse juste pour nous, juste pour une nuit !

De Monument Valley à Farmington

Eh oui, rejoindre Santa Fe depuis Monument Valley nous semblait ambitieux alors on a fait étape à Farmington.
On a également fait quelques arrêts fort sympathiques sur la route, l’arrêt photo en partant de Monument Valley… on a dejà une pointe de nostalgie de quitter cet endroit magique.

Puis le Goosenecks State Park, surtout pour cette vue…

Il n’aurait pas été désagréable de dormir vers Bluff après Monument Valley… même si on était vraiment content d’être sur place. J’aime bien cet esprit vintage.

A Farmington, le motel était particulièrement cracra ! Quand on est arrivés vers 16 h, une dame très âgée était en train de faire le ménage des chambres… Des matelas dégoutants entreposés au milieu de la cour, et il fallait être très motivé pour utiliser leur laverie…

La bonne surprise n’était pas le centre ville… particulièrement moche (si si) mais le restaurant mexicain que nous avons trouvé par hasard. On s’est régalé ! C’était au Chil Pod.

Au fait, nous voici au Nouveau-Mexique !

De Farmington à Santa Fe

Alors là… j’avais cherché avant le voyage les points d’intérêt près de Farmington et je suis tombée en amour devant un paysage, celui de Ah-Shi-Sle-Pah Wilderness.

J’avais une indication papier sur le trajet à suivre mais on avait aussi notre précieux Maps me. Un must quand on n’a pas de gps dans sa voiture de location. Pas besoin de données mobiles pour les itinéraires, il faut juste penser à télécharger les cartes des états à l’avance ou quand on a du wifi.

C’est en route qu’on s’est aperçu que la principale partie de la route était en fait… un chemin… Chéri n’était pas très content ! Moi je n’en menais pas large car je savais que tout ce chemin aller, on allait le faire au retour… mais j’ai quand même insisté. On est arrivé vers une intersection et heureusement un bonhomme partait juste avec sa remorque « oui oui c’est par là (enfin il parlait anglais), il faut se garer et marcher environ 1 km pour y arriver. Faites attention, je me suis perdu hier car c’est un vrai labyrinthe et tout se ressemble… ». Chéri était prêt à rebrousser chemin, pas moi… maintenant qu’on avait fait tout ce trajet !!!

On a trouvé les fameux champignons, c’était assez sympa. Il faut bien faire attention c’est vrai car une fois qu’on descend au pied des champignons, on a envie de s’aventurer au hasard. C’est vraiment ludique, surtout en famille !

A Santa Fe, on a trouvé un motel lambda. On aurait jamais pensé que les prix seraient si élevés pour le logement là-bas. On est resté plusieurs nuits. La ville est mignonne mais je m’attendais à quelque chose de différent. Il n’y a pratiquement que des galeries d’art ou des boutiques avec des tarifs exorbitants.

On a roulé sur la Turquoise Trail. Un petit arrêt fort sympathique au Connie’s Photo Park, on les a tous essayé… C’est top aussi pour les enfants ! On vous garantit une franche partie de rigolade.

On n’est pas allé à Taos finalement car le village traditionnel était fermé au public. On est resté une nuit de plus à Santa Fe pour… commander nos alliances !

Et oui, on a décidé de se marier à la fin du voyage à Las Vegas !!!

Les alentours de Santa Fe sont en feu, ça sent le barbecue dans toute la ville donc on est aussi bien dans les centre commerciaux… On a eu un peu peur d’ailleurs car l’odeur et la fumée épaisse à proximité, on ne voit pas ça tous les jours !

Ne soyez pas surpris si vous voyez à Santa Fe une pancarte qui indique Las Vegas à… 67 miles ; il existe une autre ville qui s’appelle Las Vegas au Nouveau-Mexique ! Moins connue que son homologue…

Bref, au final, pas vraiment de coup de coeur pour Santa Fe contrairement à mon anticipation.

La première partie de ce voyage se termine mais le road-trip n’est pas fini, vous retrouverez le récit dans un prochain article. See you soon !
N’hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires 🙂

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.