Organiser un voyage improvisé !

Vous aimez voyager. Vous aimez parcourir le monde et découvrir de nouveaux horizons. Mais savez-vous organiser un voyage improvisé ? (sourire)
Je suis sûre que cela éveille votre curiosité… Et oui, vous allez découvrir qu’il est possible de mêler ces deux verbes « organiser » (ou « préparer » si vous préférez) et « improviser »

Certes, je vous l’accorde, l’idée est saugrenue. Mais vous allez tomber des nues. Oui, il y a différents curseurs dans la manière d’organiser un voyage. Il y a le voyage bétonné du début à la fin, de J1 à J27, il y a le voyageur délirant « ah tiens, on a décidé hier soir de réserver un vol pour New York et on part… demain » (ah ouais, ok), il y a le couple de voyageurs qui avait tout prévu mais qui s’aperçoit à l’aéroport que sa carte d’identité ou son passeport n’est plus valide (tssss… qui se reconnaîtra ?), il y a cet autre couple de voyageurs qui se dispute à l’aéroport car ils ont oublié… leur carte bancaire (oui oui, j’ai déjà vu ça), il y a ces familles qui voyagent avec moins de bagages qu’une personne seule, il y a le voyageur qui réserve tous ses logements, celui qui ne réserve que le premier jour, ou le cinquième (va savoir pourquoi)

et il y a moi, et vous. A moins que vous ne fassiez partie des voyageurs précédents mais après tout, peu importe, on ne peut pas être parfait.

Regardez… le voyageur parfait se fond dans le paysage !

Maintenant que le ton est donné, je vais vous révéler la fameuse méthode pour organiser un voyage improvisé. Celle qui va changer votre vie et vous procurer un bonheur intense, avec une terrible impression de liberté, et oui, je vais – par cette méthode – réveiller le voyageur qui est en vous.
Sachez – je précise pour les personnes qui ne me connaissent pas – qu’il s’agit de second degré. Je ne suis pas sérieuse, et je sais bien qu’on a tous différentes manières de voyager et de penser (ou pas… parce que c’est fatigant de penser parfois) le voyage. Et surtout qu’il n’existe pas une meilleure façon de voyager, même si on voudrait nous le faire croire.

A ce propos, on voit bien qu’il y a des modes quand même dans le voyage ou peut-être juste dans le monde des blogs voyage. Par exemple, assez récemment, est sorti le concept de Slow Travel. Vous ne connaissez pas ? C’est le fait de prendre son temps pour voyager. Et bien, d’un seul coup, c’était devenu important de montrer qu’on faisait partie de ces gens qui voyagent lentement. C’était marrant.
Ensuite, ou avant (je ne sais plus), on est passé aux articles de type « 5 raisons de ne pas découvrir le Machu Pichu », « pourquoi je n’ai pas aimé mon voyage à Tataouine », et quand j’ai vu ça, j’ai monté des plans sur la comète et je me suis dis que j’allais créer le blog Planète Immonde (en opposition à votre blog voyage favori Planète Monde, vous l’avez compris !), juste pour rire, pour y raconter toutes les mésaventures, et ces choses qu’on n’aime pas quand on voyage, les arnaques et tout et tout. Et puis, j’lai pas fait, par manque de temps. Par flemme aussi.
Bref, c’était juste pour dire qu’on est des moutons mais ça, on le sait déjà. D’ailleurs, en parlant d’eux (les moutons), il serait temps d’y revenir car on s’est un peu égaré là.

Vous êtes toujours là ?

Je pourrais vous vendre un livre ou même vous l’offrir. Le livre de ma méthode pour organiser un voyage improvisé. Mais à vrai dire, il serait vite lu car je n’ai pas grand chose à dire.

Donc, on y vient…

Alors, Alexandra, il paraît que tu as des choses à nous révéler aujourd’hui, une méthode exceptionnelle, de quoi s’agit-il ?

Et bien, c’est un concept tout à fait novateur dans le monde du voyage, c’est une méthode pour organiser sans organiser, une méthode pour faire le juste nécessaire, le pas tout mais pas le rien (ok, c’est complexe, je vous l’accorde), organiser tout en gardant une grande liberté.

D’accord, cela éveille notre curiosité, vous pouvez nous en dire plus ?

Oui, bien-sûr, je peux partager avec vous ma manière à moi d’organiser un voyage improvisé.
Il faut retenir plusieurs points, je prendrai pour exemple notre prochain voyage en famille dans le sud des États-Unis avec nos 2 petites de 2 ans et 3 ans 1/2. Qu’est-ce qui est organisé (ou préparé) ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ?

1- Ce qui est organisé

  • On a réservé nos vols jusqu’à Atlanta, le plus grand aéroport du monde. C’était un peu plus compliqué en fait car on doit passer quelques jours à Boston. Donc on a réservé nos vols jusqu’à Boston puis on a fait en sorte de trouver un vol intérieur qui parte le même jour de Boston en direction d’Atlanta. Pas simple déjà de tout combiner en prenant compte des contrôles, et retards éventuels. Bref, on verra si cela fonctionne ! Je crois qu’on a été optimiste en arrivant à 12h20 de penser repartir à 14h30… On espère aussi qu’il n’y aura pas de bagarres dans l’avion ou à l’aéroport car c’est souvent le cas aux États-Unis en ce moment… Remarquez, sinon, on filmera, ça fait du buzz ! On a choisi la compagnie Delta pour les 2 vols.
  • J’ai mon autorisation Esta, approuvée en bonne et due forme, réalisée sur le site officiel de l’Esta
  • On a loué une voiture car le pays est grand, et il est intéressant d’avoir une voiture aux États-Unis pour se déplacer en toute liberté, comme pour visiter la Louisiane et ensuite se rendre en Floride avec les Everglades et les Keys ; et là aussi c’était le casse-tête.
    On n’avait pas encore réservé notre vol intérieur. On a regardé les tarifs chez différents loueurs, on a reporté au lendemain pour réserver, puis regardé à nouveau, on a étudié les différentes possibilités car on avait le choix d’atterrir à Atlanta, Miami ou Orlando entre autres. D’après les informations obtenues via le comparateur Carigami, les prix pour une location de voiture depuis l’aéroport de Miami étaient très intéressants ; mais les billets d’avion à destination d’Atlanta étaient beaucoup moins chers ; c’est la raison pour laquelle nous avons choisi d’y démarrer notre road trip

  • Le logement à Boston pour nos 4 derniers jours de voyage. Pourquoi avoir réservé ? Parce que les logements sont chers à Boston et les hôtels étaient hors de prix. Nous avons donc opté pour la location d’un appartement via Airbnb.
  • On a acheté 2 guides de voyage, le premier sur la Louisiane, le second sur la Floride, et on avait déjà le Lonely sur l’est américain.
  • J’ai parcouru quelques blogs de voyage pour noter des coups de coeur, cela me permet d’établir une liste – un peu brouillon je vous l’accorde – de choses à voir, peut-être, si le coeur nous en dit ! Mais je n’ai pas fini, je vais regarder un peu plus…

  • On a une liste sur notre mur ardoise de choses à emmener pour notre voyage. Cela va nous permettre de réaliser notre valise au dernier moment tout en n’oubliant rien !

2- Ce qui ne l’est pas, autrement dit ce qui reste à préparer

  • Acheter une valise car la fermeture éclair de notre valise 1er prix a rendu l’âme après quelques beaux voyages. Et nos sacs à dos ne sont pas très pratiques pour ce type de voyage (road-trip)
  • Acheter un adaptateur pour les prises US
  • Prévoir de quoi distraire les enfants pendant les longues heures d’avion (surtout pour la plus petite qui est pleine d’énergie)
  • La préparation de la valise (last day)
  • Regarder si on emmène nos sièges auto

3- Ce qui ne le sera pas

  • Tout le reste, c’est-à-dire notre itinéraire de voyage, les logements, nos étapes

Vous voyez bien, organiser un voyage improvisé est tout à fait possible !

Si l’article vous a plu, j’en ai écris un autre dans la même lignée : le mythe du vrai voyageur. N’hésitez pas à aller le consulter.
Et vous, comment aimez-vous voyager ? Êtes-vous peu organisé, très organisé ou très très organisé ? A vos claviers !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Christiana dit :

    Ah ah, j’aime beaucoup ton humour et ta façon de conter les choses. Je reviendrai sur ton blog, c’est sûr et vous êtes bien courageux de partir à l’aventure ainsi. Pour ma part, j’ai un peu de mal quand tout n’est pas organisé de A à Z, mais à priori c’est possible, même en famille de partir un peu en mode Olé Olé ! Merci encore pour cet article très sympathique et à bientôt

    • Alexandra dit :

      Merci pour ton commentaire Christiana, et tes compliments ! C’est toujours agréable d’avoir un retour quand on passe du temps à écrire. A bientôt alors

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.