Dormir chez l'habitant en voyage


Voyager chez l’habitant est un bon moyen pour rencontrer des gens, découvrir une culture, s’immerger vraiment dans un pays. Dans un ancien article intitulé partir au Pérou, beaucoup de personnes me questionnaient sur la possibilité de dormir chez l’habitant. Il était difficile de partager mon expérience puisque je n’avais pas réellement prévu de dormir chez l’habitant au Pérou et avec le hasard des rencontres, je me suis retrouvée hébergée gracieusement par une famille péruvienne. Mais plus qu’un simple hébergement puisque je partageais leur quotidien, les repas, les fêtes et bien plus encore. Vivre avec, tout simplement. J’appréciais de participer à ma manière, parfois je payais les courses au marché. Mais je faisais comme partie de la famille alors c’est difficile d’expliquer !

voyager_chez_l_habitant

Mais chaque expérience est singulière et il existe une multitude de possibilités pour dormir chez l’habitant lorsqu’on voyage. Se laisser inviter au fil des rencontres, ou bien prévoir un petit peu à l’avance. Je vais alors tenter d’énumérer les possibilités qui s’offrent à vous pour voyager ainsi. Enfin, du moins celles que je connais ; pas forcément pour les avoir pratiquées, mais testées et approuvées par des personnes que je connais !

– On commence alors par le – très en vogue et convivial – Couch surfing, qui permet de se loger chez l’habitant et/ou de recevoir des personnes chez soi. http://www.couchsurfing.org/. C’est le principe de l’hospitalité, on est hébergé ou on héberge gratuitement.

– Ensuite, une autre formule, le woofing, une manière de voyager à petit budget en participant à la vie dans une ferme biologique. Woofing ou wwoofing signifie “World wide opportunities in organic farming”. Pas trop de farniente au programme ! Quelques liens pour plus d’information : Association internationale de wwoofing, le wwoofing en France, le wwoofing au Canada, et le woofing en Nouvelle Zélande

– Une autre possibilité, une plateforme communautaire qui rassemble à la fois des professionnels et des particuliers, et permet ainsi de trouver à s’héberger chez l’habitant contre une contrepartie financière. On y trouve un peu de tout. Une chambre ou bien un appartement entier. Alors là, c’est encore différent. On est entre l’hôtel et le voyage chez l’habitant. Il faut aller voir chez Airbnb par exemple.

Et vous, comment voyagez-vous : hôtels, chez l’habitant, camping… ? N’hésitez pas à partager votre propre expérience, elle peut être utile pour d’autres.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Andrea dit :

    Je suis partie en cohébergement via des sites spécialisé, j’ai parcouru l’Amérique du Sud, c’est un souvenir inoubliable

  2. isabelle dit :

    Je suis partie au Vietnam, avec Maiarmor (le concept du voyage m’avait attiré) j’ai dormis chez l’habitant et nous avions un guide perso qui nous a suivis sur le séjour.
    La formule est vraiment sympa entre hôtel, nuit chez l’habitant et visites de la région j’ai vraiment aimé cette façon de voyager.
    Je cherche un voyage original à faire et je crois que je vais repartir avec la même agence en juin pour tester le Québec dans une réserve indienne.
    Merci pour les conseils de votre blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.