Chutes du Niagara, côté américain ou canadien… ?

Avant de visiter les chutes du Niagara, vous vous poserez sûrement cette question :

Quel est le meilleur côté pour admirer les chutes ?

Côté américain ou canadien ?

Si vous ne deviez choisir qu’un côté, je vous conseille vivement le côté canadien !
Je m’explique…
Quand on est du côté américain, on voit les chutes de côté. C’est bien moins sympa.
Du côté canadien, on a une superbe vue sur la chute baptisée le « fer à cheval », la plus impressionnante. Et sur les autres également.
Mais tant qu’à faire, visitez les 2 côtés… commencez par le côté américain, et finissez en beauté avec le Canada !
Un simple pont permet de passer d’un côté à l’autre. Par contre, en pleine saison, j’imagine que l’attente doit être longue pour passer les formalités à la frontière, et traverser le pont. Mais c’est surtout vrai dans le sens Canada-Etats Unis.

Maintenant, je vous laisse juger par vous même avec les photos…
Il faut savoir qu’on est arrivé en fin d’après midi pour voir les chutes côté américain, il faisait mauvais temps. C’était fin avril, et surprise… le parking était gratuit. Vraiment gratuit…

Les chutes du Niagara côté américain…

chutes_Niagara_cote_americain_voyage

Nuit à Buffalo, un hébergement trouvé sur le site Airbnb. Et le lendemain, passage du côté canadien. On se gare sur le parking le plus loin… en se disant que ce serait le moins cher… la barrière du parking est ouverte, personne dans la cabine alors on se gare. Et on se réjouit d’avoir trouvé un parking gratuit… on se moque des gens qui, quelques mètres plus loin, ont payé le parking.

On est vraiment surpris par la beauté et la puissance des chutes de ce côté. En plus, il fait soleil, et il n’y a pas trop de monde à cette période de l’année.

Les chutes du Niagara du côté canadien…

chutes_Niagara_cote_canadien_voyage

Pour ceux qui hésitent (j’en faisais partie…), la petite croisière… sur le Maid of the Mist vaut le coup. Et, c’est… rafraîchissant !

Retour au parking « gratuit »… et un petit ticket sur la voiture, avec notre heure d’arrivée. Le parking n’était soit disant pas ouvert quand on est arrivé, et par contre, la surprise, c’est qu’il était payant mais 5 $ l’heure… donc un total de 15 $. Ah, on pouvait se moquer…

N’hésitez pas à partager vos impressions sur les chutes du Niagara, côté américain et canadien.


Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Peluches dit :

    C’est vraiment sublime !

  2. pacifiste dit :

    merci pour votre article, c trop bon

  3. douau dit :

    Bonjour,
    connaissant bien les deux côtés, je suis bien d’accord qu’il faut voir les deux pour faire vraiement son choix en connaissance de cause… si vous allez marcher sur Goat Island côté US, le point de vue sur les chutes en fer à cheval est tt aussi sublime. C’est du coté canadien, paradoxe, que l’on voit le mieux les American Falls…! Et il faut aussi dire quele côté canadien est archi bétonné alors que le côté US a été préservé par un state park depuis les années 1880 sans parler de la cohue qui est nettement plus importante côté canadien. Autre « + » du côté US, la balade à pied par la C

  4. douau dit :

    Bonjour,
    connaissant bien les deux côtés, je suis bien d’accord qu’il faut voir les deux pour faire vraiement son choix en connaissance de cause… si vous allez marcher sur Goat Island côté US, le point de vue sur les chutes en fer à cheval est tt aussi sublime. C’est du coté canadien, paradoxe, que l’on voit le mieux les American Falls…! Et il faut aussi dire quele côté canadien est archi bétonné alors que le côté US a été préservé par un state park depuis les années 1880 sans parler de la cohue qui est nettement plus importante côté canadien. Autre « + » du côté US, la balade à pied par la Cave of the Winds est vraiment unique puisque l’on peut marcher sous les chutes tandis que le Scenic Tunnel canadien est très limité. On voit bien qu’il ne s’agit pas que d’un simple point de vue ou panorama, l’expérience comptant autant sinon plus que l’esthétique. Bien à vous

  5. douau dit :

    Le Maid of the Mist est la compagnie de bateaux « historiques » qui opère désomais uniquement du côté uS, Hornblower, une compagnie américaine opérant de plus gros bateaux et plus chers côté canadien. Attention, beaucoup d’activités ne fonctionnent pas en hiver, et ce des deux côtés (notamment les bateaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.