Mes astuces pour voyager en avion avec un bébé ou un enfant en bas âge

//

// voyager avec un enfant ou bébé blog voyage

Beaucoup de parents voyageurs se posent les mêmes questions avant de prendre l’avion pour la première fois avec leurs jeunes enfants.

Sac à dos ou valise, poussette ou porte-bébé, comment occuper son enfant dans l’avion pour un long vol ? Un voyage avec bébé demande un peu plus d’organisation qu’en partant seul avec un sac à dos… c’est sûr !

Et si on partageait nos astuces pour voyager avec des enfants ?

voyage avec enfant ou bébé blog voyage

Les astuces à l’aéroport

On apprend vite… je vous assure ! Pour le 1er voyage en avion de notre petite – qui avait alors 9 mois – on est allé en Finlande. On avait pris la grosse poussette. On nous a laissé le choix de la garder jusqu’à l’embarquement. On s’est dit « super, ce sera pratique d’avoir la poussette jusqu’à la porte de l’avion ». Résultat des courses : c’était le bazar…
Au moment de passer l’épreuve du passage sécurité, on vous demande de plier la poussette, de la passer aux rayons X. Alors, vous êtes avec bébé dans les bras, il faut enlever votre ceinture, vos chaussures, les blousons, sortir les appareils électroniques des sacs, l’appareil photo de sa housse, ouvrir le sac isotherme de bébé, mettre les liquides de côté… calmer bébé qui pleure et puis il vous sent stressé, c’est encore pire. Passer le portique… mince, ça sonne. Vous avez oublié des pièces de monnaie dans la poche de votre jean et vos clés de voiture… Une fois le portique passé, tout remettre en ordre, déplier la poussette, ceinture, chaussures…etc. Et surtout se dépêcher pour ne pas faire d’embouteillages.
AH NON, PLUS JAMAIS !

Maintenant, quand on décide d’emmener une poussette en voyage, c’est la poussette canne. Puis, on s’en débarrasse en même temps que nos bagages. Soit on porte bébé au bras, soit dans un porte-bébé (plus pratique). Ou encore, certains aéroports disposent de poussettes.

Avant d’embarquer dans l’avion

Si votre jeune enfant porte des couches, pensez à le changer avant d’embarquer dans l’avion. Cela va de soi. Mais c’est toujours bien d’avoir à l’esprit que dans un avion, tout est étriqué et, de fait, un peu plus compliqué.

Aussi, on organise son bagage à main pour qu’il soit fonctionnel. Un conseil : utilisez un sac plastique où vous mettrez tout ce dont vous aurez besoin dans l’avion, en faisant un tri pour garder les choses essentielles à portée de main : biberon pré-préparé, quelques gâteaux, jouets et/ou livres…etc. Ainsi, quand vous prenez votre siège dans l’avion, vous rangez votre bagage à main dans le compartiment à bagages et vous avez votre sac plastique pour répartir les choses essentielles dans les filets minuscules des sièges d’avion. Efficace et directement à portée de main ! Pas besoin de déranger votre voisin 3 fois et le faire se lever pour récupérer quelque chose dans le compartiment à bagages.

Vous savez certainement aussi qu’en voyageant avec un jeune enfant (en principe de moins de 5 ans), vous êtes prioritaires pour rentrer dans l’avion avec certaines compagnies (Easyjet par exemple). Et c’est plutôt bien pour s’installer sans stress. Certains préfèrent – au contraire – embarquer en dernier dans l’avion, surtout pour de longs vols, pour minimiser le temps dans l’avion. Je conseille l’un ou l’autre mais épargnez à vos jeunes enfants la file d’attente interminable !

Comment occuper votre jeune enfant pendant le voyage ou comment faire en sorte que le voyage en avion se passe au mieux

Pour des vols courts, pas besoin de grand chose en général. Mais cela vaut la peine d’y penser avant car quand bébé hurle, les secondes se transforment en heures dans un espace confiné…

enfant- bébé-pleurs-voyage

Selon l’âge de votre petit, il faut emporter des jouets qui éveilleront son intérêt. Si vous voyagez avec un bébé, pensez à le faire déglutir au décollage en lui proposant son biberon. Cela l’aidera à se sentir mieux.

Si votre petite progéniture pleure, un porte-bébé de type Manduca peut s’avérer utile pour le promener dans l’avion.

Enfin, j’ai envie de dire que les petits sont des éponges à émotion ! S’ils vous sentent stressé, il y a de grandes chances pour que le voyage en avion ne se passe pas très bien… Tous les conseils évoqués plus haut vous aideront beaucoup. Plus vous serez efficace et organisé, plus ce sera facile (en principe).

Pour des vols plus longs avec des enfants en bas âge, quelques idées pour que le voyage ne se transforme pas en cauchemar. Occupez vos enfants avec des activités variées : livre de coloriage et crayons, imagier, livre d’histoires…etc. Pour les parents connectés, une tablette avec des applications pour les enfants ou des petits dessins animés téléchargés préalablement. Aussi, les magazines de l’avion peuvent servir d’imagier et, avec un peu d’imagination, vous pourrez créer de belles histoires autour des bijoux et parfums du duty free ! Il faut aussi savoir passer outre le regard et le jugement de vos voisins proches et lointains. Si votre jeune enfant aime la musique, chantez lui doucement des chansons et avec les gestes, c’est encore mieux (ainsi font font font…).

Aussi, une place vers le hublot est sympa pour que votre petit(e) puisse voir ce qui se passe, au décollage notamment.

Voilà pour les conseils qui, j’espère, vous aideront pour voyager avec un bébé ou un jeune enfant. Si vous avez d’autres astuces, venez les partager via les commentaires de ce blog voyage.

//

//

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Bonjour,
    Dans une semaine, nous allons faire notre premier long vol avec bébé, 15 heures jusqu’à Kuala Lumpur avec une escale.
    Nous avons déjà fait de petits vols avec lui qui se sont toujours très bien passés. Mais là, c’est une autre étape !
    Je découvre au passage ton blog,
    A bientôt,
    Virginie

    • Alexandra dit :

      Bonjour !
      Alors, je suis curieuse de savoir comment se sont passées les 15 heures de vol avec bébé 🙂
      Il a combien de mois votre petit ? Vous aviez amené quoi pour l’occuper ?
      A très bientôt, j’espère, pour des nouvelles. Et pour nous, c’est dans 6 jours le long vol avec notre petite… 12 heures d’affilée, ce n’est pas rien !!

  2. Sandrine dit :

    Bon petit rappel, de ce qu’il faut faire avec bébé! Pour les oreilles c’est surtout à l’atterrissage qu’il faut gérer la décompression,. Pour ma part, je ne suis pas trop poussette, donc j’ai toujours mon Boba Air, porte bébé compact même avec mon 3 ans, pour le canaliser quelques instants si c’est compliqué dans les files d’attente etc..

    • Alexandra dit :

      Merci Sandrine ! C’est vrai que dans tous les cas, qu’on soit pro-poussette ou pro porte-bébé, le porte-bébé est toujours bien utile et ne prend pas beaucoup de place, ça évite surtout de porter bébé au bras dans certaines situations.

  3. Helana dit :

    Super article, ils sont vraiment pratiques tes conseils!!!Pour notre prochain voyage à l’île Maurice, je tâcherai de les suivre à la lettre avec mon petit bambin!

  4. Roric dit :

    Merci pour les conseils! C’est à peu près gérable quand on lit les propositions. Mais en imaginant tout cela, j’appréhende le pire. Gérer les stress n’est pas trop mon fort (c’est plutôt maman qui s’en occupe). Mais nous allons entreprendre un long trajet, donc, il faudra relayer maman. A suivre…

  1. février 27, 2015

    […] A 18 mois, gommettes et coloriage seront vos meilleurs amis. Cela ne prend pas de place et occupera votre petit pendant de longues heures. Aussi, souvenez-vous des bons conseils publiés dans l’article « Mes astuces pour voyager en avion avec un bébé ou un enfant en bas âge«  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *