Voyager avec un drone, pas si simple

Voyager avec un drone…


…est plus compliqué qu’il n’y paraît.
La réglementation sur le transport est floue et dépend des compagnies, et surtout change souvent (en général, drone en soute et batteries en cabine à séparer dans des petits plastiques). Aussi, il faut bien se renseigner avant le départ, un drone n’est pas un objet banal qu’on pourrait abandonner avant le départ ! Contactez la compagnie aérienne avant votre voyage pour éviter les mauvaises surprises.

Pourquoi voyager avec un drone ?

Personnellement, je m’interroge déjà s’il faut emmener mon téléphone portable en voyage alors… un drone (rires). Je suis toujours en retard sur la technologie donc cette question me préoccupera peut-être en… 2027 !!!
Mais bon, c’est l’progrès ma brave dame, et il faut faire avec. Le drone permet d’avoir une autre perspective et si on se fait discret, pourquoi pas. Je ne vous cache pas que ça me chiffonne un peu cette question là, d’emporter et utiliser des objets avec un valeur marchande importante dans des pays où cela représente plusieurs mois de salaire. Mais cela ne concerne pas que les drones finalement. Mes parents voyagent à vélo et on a offert une Go Pro à mon père pour ses 60 ans. Vont-ils la prendre pour leur voyage en Amérique latine ? Il y a certes des risques à voyager avec un tel objet mais en même temps, c’est aussi un peu l’intérêt, autrement ce n’est pas leur quotidien à la maison qu’ils vont filmer. Quoi que…
Bon, fini de rire ! Mettons de côté mes questionnements d’arriérée du progrès. Bref, si vous souhaitez voyager avec un drone, vous savez pourquoi !!!

Le choix du drone pour voyager

Il va de soi, un modèle compact est préférable pour voyager. Personnellement, je n’ai pas encore de drone (2027 je vous ai dit !). Mais mon frangin utilise ces jouets là depuis qu’ils sont nés ! (et non pas depuis qu’il est né). Quels sont les critères importants pour choisir son drone et l’utiliser lors de ses voyages ? Finalement, comme tout matériel photo, on regardera la compacité, l’autonomie, la qualité photo et vidéo, le prix et la portée aussi.
Voici les modèles retenus même si, pour voyager, ma préférence va directement au drone DJI Mavic Pro. Mais cela évolue tellement vite qu’un autre modèle sera sorti avant que je n’aie eu le temps de terminer l’article !

Mon top 3 des drones pour voyager :

1- Un drone compact et pliable, idéal pour voyager, le Mavic Pro DJI

Mon chouchou ! 27 minutes d’autonomie, video 4 K, 12 Mpx, video full HD, portée de 7 km et il pèse 734 g. Son prix est de 1050 € pour la version simple et 1324 € pour le Mavic Pro Combo

2- Le drone DJI Spark

Il est minuscule et ses possibilités étonnantes. 12 Mpx, 16 minutes d’autonomie et une distance de transmission de 2 km. Certes, moins que son grand frère mais le prix est un peu plus raisonnable.
Prix : 757 € pour le Spark combo et 599 € pour le Spark tout court !

3- Le drone GoPro Karma

Parce qu’il n’y a pas que DJI dans la vie ! Bon, ce petit gadget a un prix… 1400 € pour la version avec la GoPro et 933 € pour la version sans la GoPro.

12 Mpx, autonomie de 20 minutes, portée de 1000 m, il pèse 1006 g.

Quelques précautions à prendre pour bien voyager avec votre drone

    1. Renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne pour vérifier que la réglementation n’a pas changé. Les informations figurent parfois sur leur site internet ou sinon, contactez-les via les réseaux sociaux (Twitter, Facebook…etc), ils sont bien plus réactifs.
    2. Enlevez la batterie du drone, séparez les batteries et mettez-les dans des sacs plastiques. C’est encore mieux si vous avez des sacs ignifugés. On trouve ces modèles sur Amazon, entre autres (entre 5 et 15 € selon la dimension de la pochette).
      Le nombre de batteries qu’il est possible d’emporter diffère selon les compagnies aériennes. En principe, les batteries sont toujours en cabine avec vous (sauf mention contraire de la compagnie aérienne).
    3. Vous pouvez mettre votre drone (sans les batteries) en soute, en le protégeant bien. En principe, vous pouvez aussi l’emporter en cabine mais renseignez-vous bien avant, certains ont eu des mauvaises surprises…

Voyager en drone, c’est pour quand ?

Et oui, quand je vois le drone de mon frère monter à une vitesse surprenante vers le ciel, je n’en reviens pas. Je ne pensais pas qu’un tel objet existerait un jour. Et je me plais à rêver parfois. C’est un peu de la science fiction mais j’imagine bien pouvoir rejoindre ma destination préférée en drone personnel. On part pour le week-end au Pérou chéri ? On se rejoint à Lima, hein ? N’oublies pas de mettre ta valise dans le drone ! Le voyage se ferait en un rien de temps. Arrivé à Lima, mince j’ai oublié ma CB, ce n’est pas très grave, je retourne la chercher. Chéri, tu m’attends et on trinquera à mon retour… 1 heure plus tard… à peine. Bon, le week-end prochain, j’irai bien faire du snorkeling à Bali.
Le monde a tellement évolué ces dernières années que cela m’étonnerait à peine. Quand je pense qu’il y avait un « avant internet »- une période 56k- et maintenant. Pour le voyage en drone, ce sera peut-être pareil. Ou pas ! Je ne dis pas que ce serait idéal… loin de là mais l’idée m’amuse.
Certains commencent bien à développer l’idée, comme le fabricant chinois du drone taxi Ehang 184.

Et vous alors, vous voyagez avec ou sans drone ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. pierremandaley dit :

    Merci Alexandra pour ton article. Je voyage régulièrement avec un Mavic pro, et il est vrai qu’il faut se renseigner car d’une compagnie à l’autre les règles ne sont pas les mêmes. Cela étant comme de plus de monde voyage avec un drone, les équipes des compagnies savent quelles sont les consignes et un simple appel ou message via Twitter permet d’avoir l’info. Au delà de la partie transport, il faut aussi penser à se renseigner sur les lois dans chaque pays quant à l’utilisation du dit drone 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.