Que faire à Sydney ?

Quelques conseils pour une visite réussie (par Maxime Perrin)

Quand on parle de la mythique ville australienne, quelles sont les premières images qui nous viennent à l’esprit… sûrement celle de son opéra à l’architecture unique posé au centre de la baie :

Sydney_voyage_australie

Pourtant, la capitale de la Nouvelle-Galles du Sud a beaucoup d’autres trésors cachés. Côté plage évidemment il y a de quoi faire en sortant un peu du centre-ville. Bondi Beach est la plus connue, s’étalant sur un kilomètre de long, elle est le lieu de villégiature des habitants dès qu’ils ont du temps libre. Pour y aller sans voiture c’est un peu plus compliqué, n’hésitez pas à consulter les infos de cette page web, www.sydneytrains.info/languages/french, très utile pour planifier son trajet en transport en commun. Il ne faut surtout pas oublier d’essayer (et d’essayer encore) de monter sur une planche de surf, passage obligatoire.

Ensuite direction Paddington et ses rangées de maisons victoriennes parfaitement conservées, parfait pour une petite ballade agréable après le déjeuner et pour prendre quelques photos.

Côté culture, même si la ville n’a pas une aussi grande réputation que Melbourne, elle dispose d’un magnifique Museum of Contemporary Art (site en anglais), aussi connu sous l’acronyme MCA, dans le quartier des Rocks, dont les collections sont très fouillées et qui organise régulièrement des expositions de dimension internationale. Ce quartier regorge aussi de boutiques pour un moment dédié au shopping.

Pour ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir assister à une représentation à l’Opéra, une ballade le long de la baie jusqu’au Harbour Bridge (que vous pouvez escalader moyennant environ 160 dollars australiens) s’avère une excellente alternative.

Sydney_australie_voyage

Enfin, à la nuit tombée, la ville se transforme et les terrasses des innombrables cafés et pubs se remplissent. Ici, le choix est pléthorique, 3 quartiers se distinguent pour leur animation nocturne : Georges Street, la rue où il faut être quand on ne connaît pas encore trop la ville (situé dans le centre /CBD), Darling Harbourg, avec de nombreux bars et restaurants pour une ambiance plus cosy, et Kings Cross, quartier en pleine transformation qui ne jouissait pas d’une excellence réputation il y a quelques années de cela.

Ce qu’il y a de bien en Australie c’est qu’on peut y aller à n’importe quelle période de l’année (attention les saisons sont inversées par rapport à l’Europe, hémisphère sud oblige). Les hôtels à Sydney sont assez chers mais la variété est de mise et chacun pourra y trouver son compte. Le gros point noir reste quand même le prix du billet d’avion, comptez aux environs de 1 200 euros aller-retour et surtout un MP3 rempli de musique pour survivre au trajet…

Si cet article vous a été utile, vous pouvez liker le blog de voyage de Planète Monde sur Facebook, vous serez ainsi tenu au courant des actualités !

Et merci encore à Maxime Perrin pour sa contribution !

//

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.