La danse à Cuba

Une différence énorme entre les cubains et les européens, c’est qu’à Cuba, on nait avec le rythme dans la peau.
Nous, raides comme des balais, obligé de prendre des cours de danse pendant des années pour arriver « à peu près » à quelque chose. Là-bas, ça semble inné. Les derrières se tortillent, pas que les derrières d’ailleurs mais le corps tout entier. On se déhanche, c’est naturel, pas de retenue.
Une petite vidéo réalisée près de La Havane, dans un petit coin de campagne, au milieu d’une famille cubaine.
 

Alors, ça vous donne envie de bouger ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.